Les meilleurs conseils pour détecter un diagnostiqueur immobilier fiable 

Comment détecter un diagnostiqueur immobilier fiable pour votre projet de rénovation énergétique
Sommaire

Vous recherchez aussi un diagnostiqueur immobilier fiable ? Les foyers français sont de plus en plus convaincus sur les bienfaits de la rénovation énergétique. Mais ils hésitent encore à lancer les travaux. Cette inquiétude est liée à la propagation des cas d’arnaques. Le gouvernement a fourni de nombreux efforts pour lutter contre les fraudes. La mise en vigueur d’un nouveau texte de loi à l’automne en fait partie. La législation inclut des mesures concernant les diagnostiqueurs immobiliers, notamment ceux liés au diagnostic de performance énergétique ou dpe. Celles-ci permettent aux propriétaires d’identifier un prestataire fiable. 

Rappel sur les diagnostics immobiliers et les audits énergétiques

Rappel sur les diagnostics immobiliers et les audits énergétiques

Les diagnostics immobiliers

Les diagnostics immobiliers désignent différents contrôles techniques réalisés sur un bâtiment. Ils servent  à vérifier si le bien immobilier peut garantir la sécurité des personnes qui vont l’occuper.

Il existe plusieurs types de diagnostics obligatoires. Chacun d’entre eux doit figurer dans le dossier de diagnostic technique ou DDT à présenter lors d’une transaction immobilière ou un projet de bail. Sur la liste, il y a : 

  • le diagnostic électricité réalisé pour assurer la conformité de l’installation électrique à la norme NC  15-100,
  • le diagnostic amiante permettant d’identifier la présence d’amiante, 
  • le diagnostic termites visant à détecter la présence de ces insectes nuisibles,
  • le diagnostic sur les risques naturels,
  • le diagnostic de performance énergétique. 

La plupart de ces examens sont uniquement accomplis dans le cadre d’une transaction immobilière ou d’un projet de location. Ce n’est pas le cas du DPE. La réalisation d’un diagnostic de performance énergétique entre aussi dans le cadre d’un projet d’économie d’énergie. Elle permet en premier lieu d’identifier les travaux à prioriser. L’établissement d’un DPE peut aussi faire partie des conditions d’accès à certaines aides financières

Les audits énergétiques

L’audit énergétique est qualifié de diagnostic plus approfondi. Il sert à recueillir des informations plus complètes et détaillées concernant l’état de l’installation intérieure du bâtiment. Notons qu’il existe des diagnostics réglementaires et incitatifs. Leur différence repose sur leur utilité.

L’audit réglementaire est réalisé à titre obligatoire avant la vente d’une maison individuelle ou d’un immeuble collectif classé F ou G au DPE. Il permet au futur acquéreur de connaître la performance énergétique du bâti. Parfois, il est réalisé dans le cadre des expertises immobilières.

 L’audit règlementaire constitue donc un outil d’aide à la décision précieux. L’audit incitatif est en revanche facultatif. Le propriétaire d’une maison individuelle ou d’un logement en copropriété doit l’accomplir s’il veut obtenir des aides à l’économie d’énergie.

Les arnaques en matière de DPE et audit énergétique

Les arnaques ont mis en danger l’avenir des professionnels de l’immobilier proposant des services de diagnostic. En effet, ces derniers ont perdu la confiance des clients à cause des fraudes commises par les entreprises malhonnêtes. Leur façon d’agir est très variée. 

Certains prestataires ne possèdent pas les expertises requises pour réaliser un diagnostic. D’autres n’accomplissent pas leur travail dans les règles ou collaborent avec une agence immobilière. Tous ces professionnels risquent de fournir aux propriétaires des diagnostics erronés, ce qui les expose à diverses sanctions. Ces derniers ne savent plus à qui se fier. 

Conseils pour reconnaître un diagnostiqueur immobilier fiable

Les professionnels proposant des services diagnostiques exercent un métier très réglementé. Les diagnostiqueurs doivent donc remplir certaines conditions avant de pouvoir se lancer sur le marché. Comment reconnaître un prestataire fiable ? 

Conseils pour reconnaître les diagnostiqueurs fiables

Ses certifications

Un diagnostiqueur immobilier fiable doit disposer d’une certification émanant d’un organisme accrédité comme COFRAC (Comité Français d’Accrédition). Un professionnel certifié est un tiers de confiance. Cela signifie qu’il a prouvé ses compétences et son sérieux. Le fait d’avoir une certification prouve aussi que le diagnostiqueur a déjà réalisé un certain nombre de diagnostics. Le professionnel possède donc de l’expérience.

Le diagnostiqueur doit d’ailleurs réaliser son travail avec honnêteté et professionnalisme, au risque d’être sanctionné. La sanction peut inclure le retrait définitif de la certification. Faire appel à une entreprise de diagnostic certifiée, c’est éviter les malfaçons et les arnaques. 

Les qualités et les compétences d’un diagnostiqueur immobilier fiable 

Un diagnostiqueur fiable est un professionnel complétant. Tout d’abord, il est tenu d’établir des diagnostics dans le respect des normes. Il connaît donc les réglementations techniques en vigueur. 

Il faut que le prestataire soit IMPARTIAL et INDEPENDANT d’après l’article L.271-6 du code de la construction et de l’habitation. La loi interdit donc tout conflit d’intérêt, que ce soit avec l’agent immobilier ou les entreprises de travaux. 

Le diagnostiqueur doit faire preuve d’intégrité. Il doit garantir que son diagnostic et ses conseils sur les actions correctives sont délivrés de manière loyale. Il n’a pas le droit de recevoir une commission de la part de l’agent immobilier et des professionnels de la rénovation. 

Les garanties offertes

Un professionnel chargé d’établir un diagnostic immobilier doit souscrire une assurance de responsabilité professionnelle. Cela lui permet de protéger ses clients.

Son mode d’intervention

Un diagnostiqueur immobilier fiable doit se rendre sur terrain pour examiner le bâtiment. Il dispose d’outils complets, lui permettant de faire le travail comme il se doit. Après sa visite, il doit compléter le diagnostic par la rédaction d’un rapport précis et informatif. Le document doit révéler le type et l’état des matériaux de construction et des structures

Le diagnostiqueur est tenu de révéler dans son rapport l’existence d’équipements dangereux ou d’un risque sanitaire. S’il prend en charge un diagnostic de performance énergétique, le prestataire doit ajouter des recommandations de travaux dans son rapport. 

Où trouver un diagnostiqueur immobilier fiable et qualifié et comment le choisir ?

Désireux d’obtenir un diagnostic fiable ? Il faut s’adresser à un technicien qualifié. Comment le trouver ? On peut consulter l’annuaire des professionnels certifiés. Vous trouverez cette liste sur le site web du Ministère de la Transition écologique, de la Cohésion des territoires et de la Mer. Sinon, misez sur la recommandation d’un proche. Notons qu’un bon diagnostiqueur immobilier fiable doit aussi faire preuve de transparence. Il faut qu’il soit prêt à répondre à toutes les questions de son client. Ces dernières peuvent concerner la réalisation de son travail ou de l’entreprise. Il ne doit pas hésiter à fournir des informations sur tous les diagnostics qu’il a déjà accomplis.

Où trouver un diagnostiqueur fiable et qualifié et comment le choisir 
Picture of Laurine Soare
Laurine Soare
Laurine, rédactrice spécialisée en diagnostic immobilier, toujours à jour sur les normes et pratiques.

Obtenez -20% sur votre abonnement


Pas de spams, désinscrivez vous à tout moment.

Ceci peut aussi vous intéresser