Le salaire d’un diagnostiqueur immobilier certifié en France

Découvrez ce qui influence le salaire d’un diagnostiqueur immobilier. Formation, certifications, et astuces pour maximiser vos revenus dans ce métier clé de l’immobilier. »
Le salaire d’un diagnostiqueur immobilier certifié en France
Sommaire

Ad

Qu’est-ce qu’un diagnostiqueur immobilier ?

Le diagnostiqueur immobilier est un professionnel spécialisé dans le BTP (Bâtiments et Travaux Publics) chargé d’évaluer l’état d’un bien immobilier dans le cadre de transactions immobilières ou de travaux de rénovation. Son rôle est de réaliser différents types de diagnostics techniques visant à identifier les éventuels risques pour la santé ou la sécurité des occupants du bâtiment, ainsi que les risques environnementaux. Cela peut inclure l’exposition au plomb, la présence d’amiante, la performance énergétique, ou encore la mesure des métrages loi Carrez. Le diagnostiqueur doit être impartial et indépendant des parties impliquées pour assurer une évaluation objective. Il doit également posséder un certificat de compétence et travailler en conformité avec la réglementation en vigueur.

Bon à savoir : Le métier de diagnostiqueur immobilier est en forte demande en raison du durcissement des réglementations en matière de sécurité et d’environnement dans le secteur immobilier.

Les diplômes et formations requises

Pour exercer en tant que diagnostiqueur immobilier en France, il est impératif de détenir plusieurs certifications liées aux différents types de diagnostics tels que le plomb, l’amiante, le gaz, l’électricité, le DPE (diagnostic de performance énergétique), et les termites. Pour accéder à ces certifications, une formation spécifique est nécessaire. Généralement, cela implique de posséder un diplôme dans le domaine du bâtiment ou du génie civil. Les formations pour obtenir ces certifications sont dispensées par des organismes accrédités par le COFRAC (Comité Français d’Accréditation) et sont subordonnées à la réussite d’un examen. Les certifications sont valables pendant 5 ans avant de devoir être renouvelées.

Les missions d’un diagnostiqueur immobilier

Le diagnostiqueur immobilier a pour mission principale d’identifier les risques environnementaux et sanitaires dans les bâtiments. Ses missions courantes incluent :

  • La réalisation de diagnostics pour identifier les polluants ou parasites présents dans un bâtiment (plomb, amiante, termites, etc.).
  • Le prélèvement d’échantillons.
  • Le calcul des superficies conformément à la loi Carrez.
  • L’estimation des performances énergétiques des logements.
  • Le contrôle de la conformité des gros-œuvres ou produits.
  • La rédaction de rapports de visite détaillés avec des recommandations d’actions correctives.
  • La délivrance de certificats de contrôle.
  • Le suivi commercial.

Bon à savoir : Le diagnostiqueur immobilier joue un rôle essentiel dans la sécurité et la santé des occupants des bâtiments, ainsi que dans la protection de l’environnement.

Le travail d’un diagnostiqueur immobilier

Les avantages

Dans le secteur immobilier, les réglementations en matière de sécurité et d’environnement se durcissent de plus en plus, ce qui maintient une forte demande pour les diagnostiqueurs immobiliers. Les diagnostiqueurs immobiliers réalisent des diagnostics techniques variés (amiante, plomb, termites, performance énergétique, etc.), ce qui diversifie leurs missions au quotidien. Les diagnostics immobiliers visent à garantir la sécurité et la santé des occupants des bâtiments, ainsi qu’à préserver l’environnement, ce qui rend ce métier très gratifiant.

Les inconvénients

Le secteur connaît actuellement une saturation due aux crises immobilières, ce qui peut réduire le nombre de transactions immobilières et par conséquent, le nombre de diagnostics nécessaires. Les certifications requises sont payantes, ce qui peut constituer un obstacle financier pour les candidats au métier. Le salaire d’un diagnostiqueur immobilier en France varie en fonction de plusieurs facteurs, notamment l’expérience, la localisation géographique, le statut (indépendant ou salarié), et le domaine d’expertise spécifique.

Les qualités et compétences requises

Le diagnostiqueur immobilier doit être rigoureux, précis, méthodique, et attentif aux détails, car ses diagnostics techniques exigent une grande précision. Il doit également être curieux et avoir une capacité d’observation développée pour détecter les anomalies dans les bâtiments. L’identification des matériaux, équipements et systèmes présents dans un bâtiment est essentielle pour établir un diagnostic précis. L’autonomie est importante, car les diagnostiqueurs travaillent souvent seuls sur le terrain. De plus, la maîtrise des logiciels informatiques est nécessaire pour reporter les résultats des interventions et les communiquer aux clients.

Le salaire d’un diagnostiqueur immobilier en France

En moyenne, le salaire d’un diagnostiqueur immobilier en France se situe entre 2 000 et 2 500 euros brut par mois, correspondant à un salaire annuel brut de 24 000 à 30 000 euros, avec un taux horaire pouvant dépasser 16 euros. Cependant, ce salaire peut varier considérablement en fonction de plusieurs facteurs.

Les possibilités d’évolution

Dans les grandes entreprises, les diagnostiqueurs immobiliers peuvent évoluer vers des postes de management ou prendre la tête d’une agence. Dans les PME, ils peuvent obtenir une part d’intéressement ou s’associer avec le dirigeant de l’entreprise. Les diagnostiqueurs expérimentés peuvent se spécialiser dans un type de diagnostic spécifique. Ils peuvent également décider de devenir indépendants et fixer leurs propres honoraires.

Bon à savoir : Les diagnostiqueurs immobiliers ont plusieurs possibilités d’évolution de carrière, y compris la spécialisation et l’entrepreneuriat.

Les entreprises qui recrutent des diagnostiqueurs immobiliers

Les diagnostiqueurs immobiliers peuvent trouver des opportunités d’emploi dans divers secteurs, notamment les agences immobilières, les notaires, les syndics de copropriété, les compagnies d’assurance, les entreprises de travaux publics, et les cabinets d’architectes. Ils ont également la possibilité de travailler de manière indépendante, en fixant leurs propres tarifs et en gérant leur activité.

En conclusion, le métier de diagnostiqueur immobilier en France offre un éventail de possibilités, mais la rémunération varie en fonction de nombreux facteurs. Il s’agit d’une profession essentielle pour assurer la sécurité, la santé et la conformité environnementale dans le secteur immobilier.

Picture of Alexis Devign
Alexis Devign
Je suis un rédacteur spécialisé dans le diagnostic immobilier, toujours à l'affût des dernières normes et bonnes pratiques. Mon objectif : vous tenir informé(e) avec des articles précis et pertinents.

Ad

Obtenez -20% sur votre abonnement


Pas de spams, désinscrivez vous à tout moment.

Ceci peut aussi vous intéresser